Styles de la robe de mariée

Lexique des styles de robes de mariage :

Plusieurs styles de robe s’offrent à vous… Pour faire le bon choix, zoom sur le lexique à connaître de toute urgence.

  • Amazone : cette robe de la fin XIXe imite le style de tenue que portaient les cavalières de l’époque. Près du corps devant, elle est très large et bouffante à l’arrière. Certaines sont équipées d’un faux-cul.
  • Robe corsetée : elle date du XVIIIe et met en valeur la taille et la poitrine. Le buste est lacé et baleiné. La jupe est ample et peut être agrémentée d’un faux-cul.
  • Crinoline : la robe de princesse comme toutes les petites filles en dessinent. Apparue sous le Second Empire, elle se porte près du corps en haut avec un bas plus ample et souvent bouffant (cascade de jupons).
  • Décolleté : selon les styles, il met en valeur les épaules, le dos ou la poitrine. Porter un décolleté à son mariage peut être risqué. Il faudra savoir mesurer son échancrure afin de ne choquer personne. Il est toujours préférable de cacher le maximum de peau lors de la cérémonie. Un châle, une étole ou des manches amovibles feront l’affaire.
  • Empire
    Comme son nom l’indique, elle a connu son heure de gloire sous Napoléon Ier. L’Impératrice Eugénie en reste la meilleure ambassadrice. Inspirée du style gréco-romain, la taille est remontée juste sous la poitrine et le bas un peu évasé et fluide. Il est conseillé d’avoir une poitrine moyenne. Trop petite, elle nuira au style. Trop imposante, elle ne sera pas soutenue.
  • Fourreau : très glamour, la robe fourreau vous donnera un air de star. Près du corps, votre silhouette se doit d’être élancée. Il ne pardonne aucune rondeur mal placée. En revanche, quelques formes féminines apporteront un plus à cette toilette hollywoodienne.
  • Princesse : aucune séparation à la taille. Met l’accent sur les épaules et la poitrine. Le bas est délicatement évasé.
  • Emmanchures américaines : le col est montant et les épaules dégagées. À réserver aux cous graciles et aux épaules délicates.
  • Marquise : elle est resserrée à la taille par un corset baleiné, décolletée sur la poitrine et surtout très ample au niveau des hanches. Une fente sur le devant laissera apparaître un jupon ou un fourreau.
  • Médiévale : manches longues avec un buste bien ajusté par une multitude de baleines et serré par des lacets, la robe médiévale convient à celle qui souhaite apporter une touche d’originalité à son mariage. La jupe trapèze peut être habillée de petits noeuds ou de rubans.
  • Sirène : très impressionnante, elle n’est pas adaptée aux petits gabarits. Robe fourreau à la base, elle se termine par une multitude de volants.

Style robe de mariage, style robe de mariée

23